ALERTE INFO. Ryad al Assad, chef du gang des barbares de l’ASL, victime du terrorisme qatari et américain ?

Posted on Mar 25, 2013 @ 10:29

37


Ryiad al Asaad

Ryiad al Assad

AL-MAYADEEN, Syrie – Le sort du colonel Ryad al Asaad est encore inconnu ce matin. A-t-il été tué ou simplement blessé, lors d’un attentat commis par les Etats-Unis ou le Qatar ? Nul ne le sait. En revanche, depuis la nomination de l’Américain Ghannan Hitto comme premier ministre et que l’Armée syrienne libre (ASL) a refusé de le reconnaître, il y a encore plus de rififi dans cette soi-disant opposition. Étrange coïncidence, d’autant plus que, l’un des fondateurs de l’ASL, c’est à dire le colonel Ryad al-Assaad, se trouvait pratiquement assigné à résidence avec l’interdiction de se rendre sur le territoire syrien. Tout cela pour laisser la place aux groupes salafistes et aux djihadistes. Comment expliquer son voyage précipité en Syrie ? 

Les rats, les vrais, ne se bouffent pas entre eux. Cet attentat à la voiture piégée qui a eu lieu dans la ville d’al-Mayadeen dans l’est de la Syrie visait bel et bien le traître et ancien colonel de l’armée syrienne, Riad al-Assad. Puisque c’est une zone dite libérée, comment comprendre ou interpréter cet attentat ?

Sachant que Ryad al-Assad est devenu une figure de proue de l’opposition syrienne et que son groupe est de plus en plus opposé à la Coalition nationale syrienne -outil qataro-américain-, il faut avouer que face à Bachar al-Assad, on n’a que des bras cassés et des terroristes. Avant que demain le Gouvernement de Bachar al-Assad soit accusé, il était important de présenter la réalité du terrain à al-Mayadeen, et la réalité politique de l’opposition.

D’après les dernières sources contradictoires, que nous ne pouvons par ailleurs ni confirmer ni infirmer,  il aurait été tué et d’autres affirment plutôt qu’il a perdu une jambe lors de l’attentat…Finalement, le sort des traîtres est toujours ainsi…

Posted in: Actualité