CISJORDANIE. Palestine: Les Palestiniens humilient Barack Obama

Posted on Mar 21, 2013 @ 12:54

71


Mahmoud Abbas et Barack Obama

Mahmoud Abbas et Barack Obama

RAMALLAH, Palestine – Le président américain Barack Obama qui marche sur le tapis rouge (photo) en compagnie de Mahmoud Abbas le président de la Palestine occupée pour la revue des troupes, a été reçu froidement par le peuple Palestinien. Alors que son hélicoptère a atterri dans le complexe présidentiel de la Mukata, crispé, on a vu un homme incapable, marcher comme un automate, alors qu’il lui reste 4 ans pour prouver qu’il est un homme, un vrai.

C’est vrai que tout avait très mal commencé, après qu’une de ses limousines soit tombée en panne. Selon les responsables de sa sécurité restés anonymes, les israéliens auraient fait une erreur avec un plein d’essence. Au lieu d’un plein de diesel, ils auraient mis de l’essence ordinaire. Et pendant que son hélicoptère escorté par d’autres dans lesquelles les forces spéciales étaient en nombre survolait la ville de Ramallah, le président américain a sans doute remarqué remarqué que les rues étaient désertes et pas décorées pour sa venue.

Pour les Palestiniens, il est trop pro-Israël à leur goût. Les populations locales se réservent donc le droit de le juger, lors du point de presse commun avec Mahmoud Abbas, plus tard aujourd’hui. Et, deux roquettes tirées depuis la bande de Gaza ont atterri à Najd ou Huj, une ville palestinienne vidée de ses habitants et  essentiellement habitée aujourd’hui par des Israéliens qui la nomment… Sdérot.

Ajout 13 h: Conférence de presse de Barack obama

Barack Obama a exprimé son soutien à un Etat palestinien dans le cadre d’une solution à deux états.

S’exprimant lors d’une conférence de presse avec Mahmoud Abbas, il a déclaré:

«Le peuple palestinien mérite une fin de l’occupation … ils méritent un Etat à eux. »

Des mots, des mots, des mots. Mais au bout, rien…

Obama a critiqué la poursuite de l’expansion des colonies israéliennes, mais affirme que ça ne devrait pas empêcher les négociations de paix.

Il a déclaré avoir  dit au Premier ministre Benyamin Netanyahou que l’activité des colonisations n’est pas constructive et inapproprié.

Obama a déclaré que l’expansion des colonies dans la zone E1, à Jérusalem, ne cadre pas avec une solution à deux Etats.

« Mais, la question centrale est de savoir comment parvenir à la souveraineté pour les Palestiniens et la sécurité pour les Israéliens », a-t-il conclu en fin de la conférence de presse

US President Barack Obama's limousine, known as the "Beast," is seen with American and Israeli flags outside of the President's Residence as Obama meets with Israeli President Shimon Peres in Jerusalem, March 20, 2013.(AFP Photo / Saul Loeb)

Photo from twitter.com user @TFLcar

Posted in: Actualité