Hugo Chávez: Le professeur Noam Chomsky tacle les médias et la politique américaine

Posted on Mar 16, 2013 @ 8:35

81


Noam Chomsky

Noam Chomsky

Avram Noam Chomsky, 84 ans, plus connu sous le nom Noam Chomsky, est un  est un linguiste et philosophe américain. Professeur émérite de linguistique au Massachusetts Institute of  Technology où il a enseigné toute sa carrière, l’homme est un iconoclaste, parfois considéré comme étant un anti-américain, soutien des…..dictateurs. Comme d’habitude, selon la terminologie d’exclusion employée par l’Occident pour diaboliser ses adversaires. L’homme qui n’a pas sa langue dans la poche, vient de tacler les Etats-Unis qui, pour lui, mentent honteusement sur Hugo Chávez Frias, lors d’un entretien avec les médias américains.

On  se souvient, en 2006, Hugo ChavezChávez, à la tribune de l’Assemblée générale des Nations Unies, avait  recommandé le livre de Noam Chomsky « Hégémonie ou Survie: Quête de l’Amérique pour la domination mondiale ». Sur l’héritage de Chávez, l’intellectuel précise que  « C’est une histoire mixte». Soulignant qu’il a réduit de moitié la pauvreté et éradiqué l’analphabétisme. Néanmoins, il rappelle que, « D’un autre côté il y a beaucoup de problèmes », notamment la violence et la corruption policière, précisant que c’est un cas sud-américain en général, et non un constat qu’on ne peut appliquer qu’au Vénézuela. Il a mentionné l’hostilité occidentale des Vénézueliens qu’on triture, alors que ceci est dû en particulier à la tentative de putsch en 2002 contre Chávez financée par les Etats-Unis. « Une vérité difficile à entendre pour nous » a souligné l’intellectuel, posant la question de savoir si on peut aimer celui qui veut nous tuer ?

Le comportement de l’Amérique envers Caracas est évidemment très important dans toute l’évolution de Chávez. Noam Chomsky a poursuivi la politique des médias américains, qui ne publient que les critiques contre  Chávez mais, rien sur les critiques justifiées de Chávez contre l’Amérique. Un déficit de la liberté d’expression doublé d’une désinformation abyssale. « Il y a toujours des critiques concernant Chávez dans les grands médias, alors que celles qu’il fait sur les États-Unis ne sont pas signalées. Chomsky, critiquant les intellectuels qui aime se dire iconoclastes dit: « Mais dès que vous jetez un oeil à travers l’histoire, c’est exactement le contraire. Les intellectuels respectés sont ceux qui se conforment et servent les intérêts des puissances. « 

 

Posted in: Actualité