ASIE. Péninsule coréenne: La Corée du Nord menace les Etats-Unis et la Corée du Sud de représailles

Posted on Fév 24, 2013 @ 10:03

19


Kim Jong-un, Président du Comité de défense Secrétaire général du Parti

Kim Jong-un, Président du Comité de défense Secrétaire général du Parti

PYONGYANG, Corée du Nord – Pyongyang a averti dimanche le commandant des forces américaines stationnées en Corée du Sud, en s’adressant vertement au général James Thurman, que ses forces « répondront à toute tentative de destruction » si leurs exercices militaires réguliers avec les troupes sud-coréennes se poursuivent,  a rapporté l’un des médias d’état  de Corée du Nord.

Pak Rim-su, chef de la délégation de la mission militaire nord-coréenne postée dans le petit village qui sépare les deux pays,  Panmunjom, a fait passé ce message par téléphone au général américain James Thurman, chef de ces opérations conjointes inter-armées, entre les Etats-Unis et la Corée du Sud.

Ces menaces surviennent après que la Corée du Nord ait effectué son dernier essai nucléaire, au début de ce mois, condamné par les Nations-unies et la « communauté internationale ». On se demande bien quel est le « grand » pays, des Etats-unis à la France, en passant par l’Angleterre, qui respecte les résolutions onusiennes. Passons.  Pour la communauté dite internationale, le test nucléaire nord coréen, va permettre une escalade, dans les tensions.

Mais, c’est bien la première fois que la Corée du Nord réagit aux opérations militaires communes entre son voisin et les Etats-Unis, depuis la fin de leur guerre. Un conflit qui avait commencé en 1950 pris fin en 1953 par une simple trêve, sans un réel traité de paix. Officiellement donc, les frères ennemis sont encore en guerre…

Le Commandement américano-sud-coréenne des forces multinationales nommé Key Resolve, commencera ses opérations à partir du 1er mars prochain, jusqu’au  mois d’avril. Il impliquera côté sud-coréen, à chaque fois exercice, 10 000 hommes, tandis que les soldats américains seront au nombre de  3.500. Il s’agira d’organiser des exercices militaires conjoints concernant les forces terrestres, maritimes et des manœuvres aériennes. Les forces communes mobiliseront en tout, environ 200.000 soldats coréens et 10.000 américains pour les deux mois, le temps que dureront les exercices.

Le général coréen Pak Rim-su a donc menacé, selon des propos qui lui sont prêtés, en ces termes:

« Si vous vous évertuez à persister en organisant une guerre d’agression en mettant en scène vos exercices militaires conjoints et téméraires …vous jouez un jeu dangereux. Dès lors, votre sort commun sera pendu par un fil à chaque heure ».

« Vous feriez mieux de garder ça à l’esprit car, ceux qui vont déclencher une guerre répondront de leurs actes, face à une destruction massive. »

Pour information, Washington et Séoul organisent régulièrement des exercices militaires qu’ils disent purement défensives. La Corée du Nord, qui a intensifié ses menaces belliqueuses envers les Etats-Unis et la Corée du Sud ces derniers mois, les considère comme des menaces d’invasion sur son sol.

La Corée du Nord menacera semble-t-il, la Corée du Sud d’une « destruction finale », lors d’un débat pendant de la Conférence des Nations Unies sur le désarmement, mardi prochain à New-York…

Posted in: Actualité