Les chroniques iraniennes et/ou perses de Jafar : Y’a-t-il un pilote dans l’avion ?

Posted on Oct 26, 2012 @ 0:00

33


Quelqu’un aurait un permis pour avion, à tout hasard ? Cette semaine l’avion géant nommé Moyen-Orient a été au bord du crash et manifestement, il aurait bien besoin de quelqu’un pour le redresser… Résumons un peu cette semaine dans cette région du monde, afin de voir les grands défis auxquels Téhéran est actuellement confronté.

En Syrie, l’émissaire onusien Lakhdar Brahimi aura eu au moins le mérite d’avoir tout tenté pour négocier une trêve entre gouvernement légitime et les rats djihadistes. En vain. Bachar Al-Assad a au cours d’un entretien avec M. Brahimi formulé son souhait de négocier une trêve, mais un djihadiste ne négocie pas : il massacre. De toute manière, quel est l’intérêt pour eux de négocier une trêve avec ceux qu’ils considèrent comme mécréants ? Rappelons qu’en langage djihadiste mécréant signifie celui étant opposé à leur morbide projet de prendre le pouvoir par la force en Syrie, on ne les entend guère traiter leurs protecteurs occidentaux de mécréants… Bon certes, c’est une petite entorse à leur mode habituel de raisonnement, mais contre quelques billets l’alliance avec les impérialistes peut bien se faire, l’argent n’a pas d’odeur et l’idée même de logique abandonnée… Il faudra vraiment revoir à l’avenir la définition du « mécréant » à éliminer de toute urgence pour les djihadistes syriens, mais de toute façon quand on voit leur mouvement intégriste, il n’y avait déjà rien de logique à la base…

Au Liban, nous pouvons clairement l’affirmer, c’est la catastrophe. Dans un pays subissant des combats réguliers et des tirs de mortiers entre différents quartiers sunnites et alaouites dans les grandes villes du pays, et principalement à Tripoli, il n’y avait clairement pas besoin de ce fichu attentat pour achever la déstabilisation de ce pays… attentat dont les occidentaux et l’opposition libanaise menée par Hariri la call-girl de l’OTAN savent bien sûr, avant même enquête, que le coupable est Bachar Al-Assad car comme lors du massacre d’Houla ou l’assassinat du reporter français Gilles Jacquier, le coupable est désigné dès le départ et si à l’avenir des preuves venaient à démontrer le contraire, elles seraient automatiquement issue d’un complot mondial de la branche des islamos-bamboulas fascistes visant à commettre des attentats via des pingouins et cherchant à transformer Alep en lieu de tourisme sexuel, c’est évident ! Plus sérieusement, à qui profite le crime ? Certes feu Wissam Al-Hassan, chef des services de renseignement libanais avait une ligne politique anti-Damas, mais sa mort n’a fait que déstabiliser la coalition gouvernementale soutenue par le Hizbollah, allié de la vraie Syrie. Assad assez stupide pour déstabiliser ses propres alliés ? Non, mais la population occidentale assez stupide pour gober tout et n’importe quoi et être chaque jour encouragée ainsi à soutenir une potentielle intervention en Syrie ? Oui. Cette affaire ne faisant qu’affaiblir fortement un pays allié, il est difficile d’imaginer une part de responsabilité syrienne… Espérons que la population libanaise retrouvera paix et sérénité, bien que les affrontements à Tripoli font désormais parties intégrales du quotidien… Quelle tristesse.

Au Bahreïn, la contestation populaire ne faiblit pas. Le pouvoir reste sur la défensive et la police continue, avec l’appui de l’armée saoudienne toujours présente, de tirer dans le tas à chaque manifestation. Encore des dizaines de blessés cette semaine… Les Etats-Unis feront-ils au gouvernement bahreïni un crédit sur les munitions ? La politique du « un chiite = une balle », cela a un coût non négligeable quand même… je propose ainsi que chacun fasse un don de cinq euros, et le tout sera envoyé à Sa majesté le roi du Bahreïn monsieur Al-Khalifa. Pour massacrer sa population avec l’appui des plus grandes puissances du monde, il faut un courage sans bornes et cet homme l’a eu. Il sera sans doute un modèle dans les livres d’histoire pour les 300 ans à venir, et peut même revenir en France quand il le souhaitera, son dernier séjour il y a trois mois commence à être trop ancien ! Sérieusement, pourquoi personne ne s’indigne de la situation au Bahreïn, pourquoi en dehors de l’Iran aucun autre état n’a soutenu la révolte bahreïnie faisant des dizaines de blessés par semaine ? Que les élites ne le fassent pas, ceci est compréhensible vu que nos gouvernements maçonniques ont de gros intérêts stratégiques, militaires et financiers avec cette pétromonarchie sur le déclin, mais les peuples ? La lobotomisation, que j’ai tant de fois crut dénoncer serait-elle supérieure à ce que je voyais ? Etais-je aveugle ? Je voyais une catastrophe lobotomique, mais celle-ci était en réalité nucléaire ! 3 pays ayant connus au Moyen-Orient une semaine terrible une fois de plus… 3 ? Non ! Cette semaine a vue de nombreux combats au Yémen entre Al-Qaïda et l’armée, dont la plus grande victime est… La population !

Mais à qui profite cette situation dans la région ? Comment se fait-il qu’autant de pays souffrent en même temps ? Le principal organisateur et bénéficiaire de tout ceci était il y a quelques jours en tournée à Gaza pour une visite qualifiée d’historique par nos médias mainstreams. Qui pour une fois, n’ont pas forcément tort… Que faisait l’émir moustachu en terre palestinienne, lui ayant l’habitude de soutenir des mouvements aussi humanistes, ouverts et tolérants qu’Al-Qaïda au Yémen, les djihadistes syriens, les extrémistes pakistanais et divers mouvements irakiens ? Une reconversion dans l’humanitaire de l’infâme Al-Thani ? Il n’est même pas capable d’éprouver de l’amour pour son propre père… Iznogoud était sûrement à Gaza pour, derrière son projet de constructions humanitaires, passer une alliance avec le Hamas. Rappelons que le Hamas a lâchement laissé tomber Bachar Al-Assad, ayant pourtant abrité le siège de ce parti à Damas, probablement pour ne pas se froisser avec les frères musulmans dont est issu idéologiquement le Hamas. Les mêmes Frères Musulmans soutenant les djihadistes syriens contre le président démocratiquement élu, M. Al-Assad. Le Hamas, ainsi se voit obligé afin de préserver sa ligne idéologique de soutenir les clowns appelés rebelles, ce qui équivaut à trahir Assad, et par extension le principal soutien financier de la résistance palestinienne, c’est à dire la République Islamique d’Iran. Iznogoud Al-Thani l’a compris et tente ainsi de rellier dans ses rangs le Hamas, qui se décrédibiliserait fortement en rejoignant les rangs d’un homme membre à part entière de l’axe du mal de l’OTANazi ! Ce parti politique fournit depuis des années un travail de résistance exemplaire à l’occupation israélienne et se préoccupe bien plus des droits du peuple palestinien que de Fatah du cadavre politique de Mahmoud Abbas, mais Ismaël Haniyeh et Khaled Mechaal devraient faire un peu plus attention à la main cherchant à les nourrir afin de remplacer l’ancienne, ayant été mordue suite à un très mauvais calcul politique.

Et l’Iran dans tout ça ? Afin de répondre au titre de cette chronique, nous pouvons affirmer que le Qatar cherche à devenir le pilote de l’avion en crash afin de le mener où il le désirera si ce pilote parvient à le redresser. L’Iran et le Qatar vont probablement, chacun de leur côté, faire avancer leurs pions sur l’échiquier de la région, pour la libérer du joug impérialiste pour l’un et la placer sous sa domination et la priver de liberté tout en se gavant de pétrodollars pour l’autre. Rappelons qu’il est dans l’intérêt occidental qu’un pays comme le Qatar assure son hégémonie sur l’ensemble de la région, ainsi de pouvoir dominer les pays musulmans du Moyen-Orient. Car qui dit Qatar dit derrière Etats-Unis et Israël, le ion Iznogoud Al-Thani ne ferait qu’assurer aux sionistes une domination en toute tranquillité. La région est, plus que jamais, prête à l’embrasement et seul l’Iran, le vieil empire Perse, semble capable de pouvoir résister à tous ces fous furieux désirant un Nouvel Ordre Mondial.

Afin de conclure cette chronique, je tiens à vous rappeler à tous que le vendredi 26 octobre marquera le jour de l’Aïd al Adha, bonne fête à tous les concernés, amusez-vous bien en famille ou entre amis, l’Aïd est sacrée ne l’oubliez pas ! Qu’Allah protège tous les habitués du site, et vous accorde à tous un merveilleux vendredi, que vous soyez musulmans ou non. Personne ne doit tomber dans le sectarisme des djihadistes syriens, tous les Hommes, qu’ils soient juifs chrétiens musulmans où polythéistes, sont frères et sœurs ! Qu’Allah nous accorde à tous sa bénédiction et son pardon. 

Je tiens à remercier mon frère Allain Jules ainsi que la modératrice du site. Cette chronique est dédiée également aux 24 collégiennes iraniennes décédées dans un tragique accident de bus, reposez en paix.

Je vous dis à la semaine prochaine pour une nouvelle chronique,

Salaam ahlikoum et… EIDE MUBARAK !    

Jafar

Posted in: Actualité