SYRIE (représailles turques) : Interruption d’achat de l’électricité turque par la Syrie

Posted on Oct 11, 2012 @ 11:12

113


Damas – A malin, malin et demi. Le délirium tremens de la Turquie va conduire ce pays dans le chaos et l’anarchie. En voulant tellement jouer les soubrettes de l’Occident, elle qui est rejetée de partout par ces pays qui l’utilisent aujourd’hui pour des mercenaires anti-Assad, risque de s’aliéner aussi l’Iran, ce qui causera sans doute une sérieuse crise dans ce pays qui semble oublier que l’Occident est ruinée. En misant sur les industries d’armement et sur Mitt Romney dont le lobby a apporté son soutien pour relancer l’économie, Ankara semble rouler à tombeau ouvert…

L’incident d’hier n’est pas anodin et est la résultante de la suspension par la Syrie, il y a une semaine, de ses importations d’énergie électrique en provenance de la Turquie. En réalité, cette décision de Damas fait suite aux ripostes contre son armée des tirs des obus de mortiers commis par les terroristes syriens en toute connaissance de cause d’Ankara.

La Syrie a arrêté ses achats d’électricité à la Turquie il y a une semaine, a déclaré M. Taner Yildiz, le ministre turc de l’Energie devant la presse, ajoutant que son pays était près à reprendre ses livraisons si la Syrie le demandait. Ankara fournissait environ 20% de l’énergie consommée par son voisin et avait menacé Damas en janvier dernier de couper ses livraisons d’électricité après la destruction d’un avion de combat turc par la défense antiaérienne syrienne. Aujourd’hui, le manque à gagner est considérable et la Turquie fait du zèle mais pleure déjà.

Quelle lâcheté turque, demander à un avion d’atterrir de force parce que la Syrie n’achète plus son électricité !

Publicités
Posted in: Actualité