Handball (Paris sportifs) : Le silence assourdissant des politiques changent des cris anti Bleus de Knysna

Posted on Oct 1, 2012 @ 9:41

21


Nikola Karabatic

Nikola Karabatic

Comme c’est bizarre !

On les entendait tous, sans exclusive, politiques, anciens joueurs, journalistes et pseudo supporters et tutti quanti, nous expliquer que les Bleus, lors de leur débâcle à Knysna, en Afrique du Sud lors du Mondial 2010, étaient des voyous, des enfants mal élevés, et même des traîtres à la nation, qui ne rêvaient que d’argent. Ces lyncheurs avaient oublié au passage que l’argent que gagnait ces joueurs ne sortait pas de la poche du contribuable français mais des sponsors.

Et là, personne ne souhaite s’étendre sur les miscellanées des « Experts », ou, malgré la sempiternelle présomption d’innocence, considérant que les gagnants sont connus vu les sommes gagnées, il y a manifestement corruption, escroquerie et triche. L’icône du handball français Nikola Karabatic et 16 autres personnes ont été interpellées dimanche 30 septembre par la police, dans le cadre de l’affaire du match présumé truqué sur fond de paris sportifs entre son club de Montpellier et Cesson-Sévigné le 12 mai, après leur match perdu contre Al-Qaïda handball ex PSG. 

Des policiers, qui agissent dans le cadre d’une commission rogatoire d’un juge d’instruction de Montpellier, s’étaient rendus aux vestiaires à la fin de ce match du Championnat de France. Tiens, dans le lot, il y a quand même l’international tunisien Wissem Hmam. Mais, ce silence montre bien qu’il y avait des accusations mâtinées de racisme quand il s’agissait des Bleus qui avaient simplement manifesté leur solidarité à un coéquipier, maladroitement, certes. 

Bon, certains ont la chance d’être pardonnés malgré leurs travers. Passons.

Posted in: Actualité