ALEP (Syrie): Plus menteur et cruel qu’un terroriste syrien, tu meurs !

Posted on Août 31, 2012 @ 15:19

94


Soldats Syriens à Alep ce matin

Soldats Syriens à Alep ce matin

Ce que nous vous annoncions ce matin est entrain de se confirmer. Les médias « mainstream » brillent par leur silence assourdissant. Le centre d’Alep semble être libéré comme le montre cette photo des soldats hissant le drapeau syrien dans le centre ville. En revanche, puisque les terroristes se sont réfugiés dans les villages alentours, l’opération de nettoyage se poursuit. La grande question de l’armée aujourd’hui: que faire des nombreux prisonniers de nationalités multiples arrêtés à Alep ?

Voici le début d’un de nos billets d’hier:

Il y a comme une odeur de soufre. Comme cette odeur infecte, pestilentielle et insupportable que nous déversent les médias “mainstream”.  Toujours prompts à raconter les “exploits” de leurs protégés, ils s’en sont donnés à coeur joie, affirmant une… affirmation galvaudée des terroristes qui disent avoir  abattu un avion à Idleb. De l’esbroufe. Silence assourdissant de l’OSDH, qui ne nous a pas gratifié de ses salmigondis  journaliers. Confusion et meli-melo ? C’est quand même bizarre, non ? Morsi ici, délégation syrienne à Téhéran, Hollande à Madrid etc. Bref, il est hors de question de parler des exploits de l’armée arabe syrienne qui inflige des pertes considérables aux ennemis de la Syrie…

Il se confirme aussi que la nouvelle -the big news-, reprise urbi et orbi selon laquelle un MIG 21 de l’armée syrienne avait été détruit, est une arnaque, un trucage, un faux grossier. La preuve que les  terroristes s’inventent des exploits pour faire croire qu’ils sont capables de vrais exploits…

Sur le terrain, l’opération de ratissage entamée hier par les forces de sécurité, à Zamalka dans la banlieue de Damas (voir vidéo) a permis la capture de près de 20 terroristes. C’est ici qu’ils avaient assassiné 20 civils.

A al-Assad, banlieue de Damas, il y a eu une violente explosion. A l’origine, une bombe artisanale. Un attentat raté par les terroristes. 

A Deir Ezzor, on note la destruction d’un pick-up muni d’une mitrailleuse Douchka, avec la mort de ses occupants, dans le quartier de  Baajan. 

Et pour finir, une vidéo d’une violence inouïe. Attention, cardiaques s’abstenir ! Il s’agit d’un policier capturé à Deraa par une bande armée, qui l’exécute après l’avoir torturé, sous prétexte qu’il est un infidèle. Comprenez, qu’il n’est pas sunnite. 

Publicités
Posted in: Actualité