Présidentielle 2012: Nicolas Sarkozy poursuit la campagne dans sa fange infeste

Posted on Avr 28, 2012 @ 11:57

41


Cette élection présidentielle « paix, travail, famille » pue. Par la faute d’un homme qui ne varie pas d’un iota, incapable de faire rêver à nouveau et qui a peur, visiblement, de parler de son bilan désastreux. Ce n’est plus une campagne électorale. C’est un horrible mélange d’excréments, ces matières fécales nauséabondes, et d’autres odeurs pestilentielles des flatulences sarkoziennes ruisselant de la bouche de Nicolas Sarkozy, effrayé à l’idée de perdre l’élection présidentielle et de faire face aux juges. 

Victimisation à outrance, cris d’orfraie, accusations fantaisistes, il ne reste plus qu’il crie « Tariq Ramadan, aidez-moi ». La mythomanie n’a jamais atteint ces cimes. Pris en flagrant délit de mensonge, l’homme ne présente aucune excuse. Même le Front national (FN) tant décrié n’avait jamais atteint ce style de discours nauséeux. Pire, pour peu qu’on restitue ses propos dans leur vrai conteste, Nicolas Sarkozy parle de procès stalinien contre lui.

Étrangement, comme lors de la présidentielle de 2002 qui avait opposé en finale Jean-Marie Le Pen et Jacques Chirac, aucun appel à un sursaut républicain. Cherchez l’erreur ! Or, l’utilisation de la même dialectique morbide et mortifère frontiste est faite par Nicolas Sarkozy. C’est étonnant de constater que cette dérive ne fait pas l’objet de discussions âpres et nourries entre politiques. On préfère se boucher le nez. C’est irresponsable et c’est la caution d’un système peccamineux, devrais-je dire, mafieux, criminel et…raciste ? Sans aucun doute.

Heureusement que, dans ce monde triste ou triste monde, il reste encore des gens qui nous font rêver, qui nous transportent dans leur univers de talent. Ainsi, celle que j’écoute en boucle ces derniers temps, après avoir « bouffé » à satiété son tube « Raggamuffin », la jeune belge Selah Sue, récidive avec une autre bombe, This world. Eh oui, « crazy world », dit-elle.

Posted in: Actualité, Politique