Nicolas Sarkozy : »Des Paroles et des Actes » et la gêne sur l’affaire Bettencourt

Posted on Avr 12, 2012 @ 22:55

75


Nicolas Sarkozy, ce soir, sur France 2

Nicolas Sarkozy, ce soir, sur France 2

A mourir de rage et à mourir de rire !

Nicolas Sarkozy m’a scié. J’ai ri de bon cœur et j’ai même eu pitié de lui. Je viens donc de regarder « Des paroles et des Actes » avec Nicolas Sarkozy, Jacques Cheminade, Nathalie Arthaud, François Bayrou et Jean-Luc Mélenchon.

Le voltigeur hongrois a dit que « faire campagne c’est dire la vérité. » Déclaration assez marrante, non ? Depuis le début de sa campagne ignoble, Nicolas Sarkozy tient à apparaître en « candidat du peuple » et/ou petit père du peuple. Il est finalement contre les commentateurs, les sondeurs et même les corps intermédiaires.  Bref, il surjoue et finalement ne dit rien.

J’ai ri de bon cœur quand je l’ai vu, lui, le candidat-président, mal se défendre face aux accusations portées contre lui par Eva Joly. En réalité, ce que tout le monde sait sur sa campagne de 2007. Selon Nicolas Sarkozy donc,  Eva Joly « viole tous les principes du droit pour porter des accusations sans fondement. (…) Je lui oppose le mépris le plus cinglant ».  On se demande bien comment. Il a parlé de « la volonté de démolir parce qu’on a rien à dire » et tutti quanti. On croit rêver.

On a vu un Sarkozy visiblement nerveux et, d’entendre les commentaires de l’éditocrate Franz-Olivier Giesbert à la fin, il y a de quoi s’étrangler. Pour lui, « Sarkozy a été…bon ». L’affaire Bettencourt est vraiment un vrai boulet qu’il traînera jusqu’à sa sortie de l’Élysée, sans compter Karachi, l’île de la Jatte et les autres.