Compte rendu – J’étais aujourd’hui, incognito, à la réunion du MAF

Posted on Jan 21, 2012 @ 23:26

13


J’ai assisté, aujourd’hui, en fin d’après-midi, par curiosité et par envie, à la réunion  du Mouvement des Africain-français (MAF). Ce n’est donc pas, à proprement parler,  un compte rendu analytique, mais plutôt un commentaire personnel. Sur ce que j’ai vu, entendu, bref, mes impressions.

Connaissant uniquement Calixthe Beyala, fondatrice qui par ailleurs préside ce mouvement, il s’agissait pour moi, tout d’abord, d’observer avec des yeux de lynx, d’analyser et de chercher à percer, à élucider le mystère de la croissance exponentielle, en un laps de temps, du MAF. Comment en l’espace de quelques mois, on peut avoir autant d’adhérents ? 30 000, excusez du peu.

Le vrai risque, selon mes observations durant l’heure que j’ai passé sur place, c’est une tentative d’infiltration. Qui a peur de Calixthe Beyala au point de vouloir créer des dissensions ? En effet, en m’appuyant sur ce que j’ai entendu, certains passaient le temps à disserter sur des objectifs aux antipodes du MAF. J’ai entendu un monsieur, très respectable par ailleurs, dans un soliloque insipide, arguer que ça ne servait à rien de faire de la politique au sein du mouvement. Je suis resté sans voix.

Par la suite, j’ai vu deux jeunes, propres sur eux, s’opposer sur la date du congrès extraordinaire qu’organise le MAF au Palais des Congrès de Paris, le 14 avril prochain. Leur grief: la date est mal choisie, dans la mesure où, selon leurs dires, le 11 avril correspond à la date anniversaire déclinée en deuil, de l’arrestation de Laurent Koudou Gbagbo, l’ancien président ivoirien et par conséquent, il ne fallait pas la choisir. En réalité, ce qu’ils ne semblaient pas maîtriser, c’est qu’une salle de cette envergure se loue des mois à l’avance et selon ses disponibilités.

Ce que j’ai ensuite pu observer, c’est la détermination des membres, en majorité, qui sont dans une dynamique de conquête politique. Placer des hommes où il faut. Il a aussi été question de la mise en place d’un impôt communautaire permettant de réaliser des projets. Que demander de plus ? Il y a là, un futur cheminement qui fera des étincelles. Le MAF et son congrès extraordinaire d’avril prochain fera date.

>>> Pour Adhérer au MAF

Tagué: