Monsieur Salah Hamouri, n’allez surtout pas à l’Elysée !

Posted on Déc 19, 2011 @ 20:06

42


Salah Hamouri et les siens

Tiens, alors que depuis 5 ans, tous sont au courant de l’embastillement mesquin de Salah Hamouri, 26 ans, enfin libéré, comme par hasard, le mutisme politico-médiatique qui a tant duré se retrouve fort dépourvu. Quelques uns parlaient de l’indépendance de la justice israélienne. Et pourtant, les autorités israéliennes n’ont jamais apporté la moindre preuve de son soi-disant plan visant à assassiner le grand rabbin Sépharade d’Israël et extrémiste Yossef Ovadia, l’un des leaders du parti  Shass.

Maintenant, le nom de Nicolas Sarkozy apparaît dans le dossier, alors qu’il n’a rien fait pour cet ex-otage français par rapport à d’autres. Passons. Là, on apprend qu’il serait intervenu auprès du rabbin, pour qu’il accepte la décision de la justice. Ah, justice indépendante ? Encore une preuve de l’enfumage qui nous assaille sur la liberté des citoyens que prônerait Israël, même comme Salah, lui, n’est que Palestinien à leur yeux. Entre joie et peine, suite à la libération, mais de voir un gamin de 26 ans apparaître plus âgé, il faut comprendre que ses conditions de détention étaient anormales…

Je suis heureux d’avoir été l’un de ceux qui avait parlé en premier, de ce dossier délicat. C’était dans un article sur Agoravox que j’avais intitulé : Salah Hamouri, une honte française.[clic] C’était le 6 septembre 2008. Figurez-vous, il y a 3 ans. Et ces gens ont fait croire qu’ils n’étaient au courant de rien. Prenons l’exemple du ministre français de la Défense qui, avait dit ne pas être au courant du dossier en octobre dernier, qu’elle honte ! Salah Hamouri serait donc un français de seconde zone ?

Face à ces nombreux mensonges, le brillant acteur François Cluzet, qui triomphe actuellement en compagnie de Omar Sy avec le film « Intouchables », avait poussé un coup de gueule fort intéressant devant le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, un responsable politique français, juif pourtant, qui avait feint de ne pas connaître ce dossier. Regardez bien la tête qu’il fait. Nous étions en 2009…

Dans un document du quai d’Orasy, le ministère français des Affaires étrangères «se réjouit de la libération anticipée» d’Hamouri, et «remercie le Premier ministre (Benjamin Netanyahou) et le gouvernement israéliens pour ce geste demandé par le président de la République.» «La France remercie également tous ceux qui ont favorisé cette libération et tout particulièrement le rabbin Ovadia Yossef». Vous avez bien lu « anticipée » alors qu’il devait être libéré bien avant.

Mais, le pire, c’est le plan diabolique que veux réaliser l’Elysée d’après certaines indiscrétions. En effet,    ici à New York où je suis depuis 10 jours, juste avant de prendre mon avion pour Paris, j’ai ouï-dire, par un journaliste qui est un ami, que Nicolas Sarkozy veut inviter les cinq membres de la famille Hamouri (lui, Salah, sa mère, Denise, son père, Hassan, sa sœur, Caroline, et son frère Amir, d’ici la fin du mois de janvier, à l’Elysée. Une récupération irresponsable, hypocrite et surtout malhonnête si c’est avéré.

Monsieur Salah Hamouri, n’allez surtout pas à l’Elysée !

Rions un peu Woopy Goldberg pète bruyamment en direct live…(vidéo).