Affaire DSK – Comparution du Français à 17h30 aujourd’hui.

Posted on Juil 1, 2011 @ 1:48

20


Selon la première version, c’est le branle-bas de combat chez les avocats de DSK qui auraient provoqué cette comparution surprise en vue, semble-t-il, d’affaiblir la défense. Selon la deuxième en revanche, c’est Cyrus Vance, le procureur de New York, qui aurait précipité ce nouveau rendez-vous pour Dominique Strauss-Kahn devant ses juges. En réalité, nous ne pouvons que rester devant ces suppositions, puisqu’aucun détail sur cette comparution ne sera fourni, avant que l’accusé ne comparaisse. Personne ne sait aussi, si Nafissatou Diallo sera présente.

Alors qu’en principe  une audience préliminaire devait avoir lieu le 18 juillet prochain, cette comparution est donc une surprise. C’est le bureau du procureur de New York qui a annoncé hier, jeudi, que Dominique Strauss-Kahn l’ancien patron du FMI devra revoir les juges vendredi matin au tribunal à 11H30, 17h30 heure française, selon un bref communiqué lu par Erin Duggan, porte-parole du procureur Cyrus Vance.

Selon le New York Times, DSK qui comparaîtra  une nouvele fois devant le même juge que précédemment, Michael J. Obus, simplement pour demander un assouplissement de ses conditions d’assignation.  Astreint au port d’un bracelet électronique, surveillé par des gardes armés et des caméras vidéo, le financier français n’en peut plus. Pire, ceci coûte mensuellement, la coquette somme de  250.000 dollars.

Si ce sont les avocats de DSK qui ont précipité cette audience, il est probable qu’ils cherchent par tous les moyens d’éviter que leur client soit en difficulté, d’autant plus qu’en France, il y aurait déjà 5 femmes potentiellement « dangereuses » qui sont prêtent à aller témoigner contre lui aux États-Unis. Me Thierry de Montbrial, avocat recruté par les conseils américains de Nafissatou Diallo, est soupçonné d’avoir recruté ces femmes, et est visé par une enquête déontologique diligentée par le bâtonnier du barreau de Paris.

Le bâtonnier de Paris veut consulter le contrat signé par Me Thierry de Montbrial. Mais, la question est de savoir si c’est légal de demander la consultation du contrat signé entre l’avocat français et les américains.  Toujours est-il que demain, dès 17h30,  tous les médias seront branchés sur les États-Unis, en direct du tribunal de Manatthan.