Cameroun – Clarice Alima : entre musique et politique

Posted on Juin 23, 2011 @ 18:12

7


Clarice Alima

Alors qu’une forte polémique est née au Cameroun au lendemain de la fête de la musique, ici en France, dans le petit microscome du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) au pouvoir dont nous avons essayé d’en savoir un peu plus ce jour à Paris, nous avons donc parlementé avec David Mvondo Mvondo, le président RDPC de la section Paris-Nord, qui ne s’est pas attardé sur ladite polémique mais, nous a plutôt parlé de Clarice Alima, une artiste qui a sorti il y a quelques jours, un single allant dans le sens de « tous » les artistes camerounais. Explication.

C’est vrai que tous les artistes ne se sont pas prononcés mais, la plupart, dont bien sûr leurs représentants officiels invités à Mvomeka’a, village du chef de l’Etat camerounais Paul Biya. Les artistes, au nombre de  200 environ, ont demandé par un mémorandum, au président Paul Biya de se représenter à l’élection présidentielle qui a lieu en octobre prochain. Le nombre d’artistes au km2 a battu tous les records. De Roméo Dika, représentant le syndicat des artistes musiciens du Cameroun à Odile Ngaska, présidente de la Socam, il y avait aussi K-Tino, Ottou Marcellin, François Nkotti, Ange Ebogo Emerang, Dina Bell, pour ne citer que ceux-là. De grosses pointures de la musique qui ont bien sûr, le droit d’avoir des opinions. C’est la démocratie et la liberté d’expression.

A propos donc de Clarice Alima, d’après les propos de David Mvondo Mvondo, après de léger problèmes logistiques, le CD-DVD tant attendu de la diva du Cameroun et du  Bikut-Si Clarice Alima est enfin et fin prêt. Les fans s’impatientaient fortement de cette longue attente. Là, c’est fait. Au delà de l’idéologie et du message, nous avons retenu, ici, le rythme, la musique, le son en somme. De très bonne facture, avec la voix drôlement suave de la chanteuse, son coup de rein sorti d’un film hindou-passez-moi l’expression-, cet hymne au président camerounais actuel, son Excellence Paul Biya a déjà ses émules.

Clarice Alima est donc dans les bacs. Est-ce la ruée vers l’or, que dis-je, vers les points de vente ? De l’avis de ses supporters, oui. C’est déjà un succès, une semaine après sa sortie. C’est tout le mal que nous lui souhaitons. Si tout le monde se l’arrache, c’est que le message semble-t-il, est passé. Il faut donc faire vite, malgré un tirage conséquent. Il y a risque de pénurie. Allez donc très vite vous procurer ce tube en puissance qui va faire valser tout le Cameroun, la France et le monde musical. Nous, ici, l’avons eu gratis comme on dit !…

Points de vente:

Paris – JPS, 88, rue Myrrha, 75018 Paris. Tel: (0033)01 53 41 61 12

Strasbourg:  Ateba Nkou, 1 rue d’Alsace 67800 BICHHEIM (0033) 09 34 48 93 54/ 06 64 59 89 12