Libye – Pourquoi je soutiens Kadhafi ?

Posted on Juin 11, 2011 @ 21:37

58


Certains posteurs mal élevés, ignorants mais surtout malintentionnés ont posté sur les forums pour m’interpeller sur le soutien que j’apporte à Mouammar Kadhafi alors que je ne défends pas, selon eux, leur champion, Laurent Koudou Gbagbo. Ils ont vite fait un parallèle abscons entre ce qui se passe en Libye -opération illégale et impérialiste-, et ce qui s’est passé en Côte d’Ivoire. Soit, ils sont cons, soit, ils font semblant.Ceux qui me connaissent depuis des lustres savent très bien mon antipathie à l’encontre du roitelet élyséen Nicolas Sarkozy. J’ai même une bonne amie à moi, supportrice invétérée de l’ex président ivoirien, qui a argué que c’est parce que mon ex, était bété, dialecte de Laurent Gbagbo. Que nenni ! D’autres n’ont pas hésité à dire de moi que j’étais simplement corrompu, parce que selon leurs arguments de bas étages, le clan Ouattara m’avait acheté. Je ne connais personne de ce bord. Douter à ce point d’un homme, parce qu’il se place devant le droit et de la vérité est ridicule.

Mais, en réalité, j’aimerai bien que les amis de l’ancien boulanger d’Abidjan qui s’est autoproclamé panafricaniste me montre une seule de ses réalisations, sur le plan national et international en vue de booster, soit l’économie africaine, soit, les Africains. Or, Mouammar Kadhafi n’a fait que ça. J’en veux pour preuve, toutes ses réalisations en 40 ans de pouvoir, dès sa prise de fonction. En 10 ans de mal gouvernance, Laurent Gbagbo n’a fait qu’enrichir les siens. Passons.

Mais, qui connait vraiment Mouammar Kadhafi ? Pourquoi veut-on en finir avec lui ? Pourquoi cet acharnement ? Derrière le prétexte fallacieux de sauver des civils, se cache le projet de ruiner l’Afrique, d’étouffer dans l’oeuf sa renaissance dont le leader libyen avait fait son cheval de bataille. La Libye c’est : Libyan Investment Co., Libyan African Investment Co., Libyan Investment Corp., Libyan Oil Investment Co. Dans le secteur bancaire, Libyan Investment Bank, Libyan African Bank, Arab Bank Corp., Arab Foreign Bank, British-Arab Commercial Bank, Arab Bank for Investment and Foreign Trade, en partenariat avec les gouvernements algérien et émirati, ou encore la Sahara Bank, détenue conjointement par le groupe français BNP Paribas, son «partenaire stratégique». En radio c’est Africa n°1. Tout ceci, à hauteur de plus de 50% d’apport libyen.

Connaiseez-vous la LAP Green Network  (Libyan African Investment Portfolio) ? Hé bien, cette société de communication avait commencé à mettre à mal tous les opérateurs européens qui font leur blé en Afrique, en signant de nombreux accords, notamment avec le Niger, pour plus de…66 millions $ US pour une part de 51% dans une licence de 10 ans des compagnies publiques de télécommunications et téléphonie mobile. Pendant ce temps, pour développer son pays soi disant pays, Laurent Gbagbo faisait appel à Bouygues, Bolloré and co, et je ne sais encore qui. La compagnie Afriqiyah Airways grignotait petit à petit l’espace aérien africain, au détriment des autres, simplement par ses prix cassés…

Sur le plan politique, pour que l’Afrique sorte de l’ornière, Kadhafi et sa Libye finançaient plus que les autres pays, l’Union africaine (UA). Seuls les ennemis de l’Afrique n’aiment pas cet homme. Pour conclure, sachez simplement que, grâce aux investissements libyens, plus de 100 000 Africains, avaient encore un statut privilégié. Aujourd’hui, notamment en Gambie, pays ayant reconnu le CNT et gelé les avoirs libyens, les employés des complexes hôteliers financés par Mouammar Kadhafi, ont été licenciés. C’est là que se cache la vérité, celle que personne ne veut mettre en avant dns les médias. Et dire que certains veulent nous faire une comparaison avec un nain politique comme Gbagbo, vraiment, c’est l’hôpital qui se fout de la charité…