Affaire Battisti – Le Brésil humilie Chirac et Berlusconi

Posted on Juin 9, 2011 @ 7:12

45


Brasilia – Bravo e parabens o Brasil ! 

Cesare Battisti,  56 ans, est libre. Ancien communiste reconverti en écrivain de polar et classés comme terroriste par la magistrature italienne. Il fuit l’Italie et s’installe en France. À ce titre, il est condamné par contumace pour quatre assassinats commis durant cette période. Réfugié en France durant des années, il fallait que le Guvernement Sarkozy viennen au pouvoir pour que la demande italienne d’extradition soit exécuté. Fuite à nouveau, cette fois-ci au Brésil.Cette nouvelle cavale l’amène au Brésil où il est arrêté et emprisonné. L’Italie revient à la charge pour demander son extradition. Battisti voit donc le pouvoir politique de Lula dire non aux autorités politiques italiennes. Commence alors une lutte entre les pouvoirs exécutif et judiciaire brésiliens. De ces avis contradictoires quant à son extradition vers l’Italie, hier, finalement, l’Italie a dit NON…
Alors que la jurisprudence François Mitterrand l’ex président français indiquait que les anciens activistes italiens qui avaient renoncé à leurs activités passées ne seraient plus poursuivis, en 2004, le Gouvernement Chirac casse cette mesure. L’arrivée de celui de Sarkozy qui voulait mettre cette injustice en exécution avait vu Cesare Battisti s’enfuir au Brésil en 2007. 
La Cour suprême brésilienne vient donc de dire NON. C’est une bonne nouvelle. Si Cesare battisti avait vraiment tué ces gens-là, il n’y a pas de doute possible, il a déjà payé un lourd tribut entre incarcération, humiliation et fuite. Les Italiens sont furieux ? Tant pis. D’ailleurs, je suis chez eux dès demain, à Milan, et, je dirai à mes amis italiens qu’ils arrêtent un peu cet acharnement abscons.