Côte d’Ivoire – Les avocats de Laurent Gbagbo refoulés à Abidjan.

Posted on Mai 6, 2011 @ 10:43

10


Abidjan – Partis hier pour la Côte d’Ivoire où ils devaient atterrir à Abidjan avant de se rendre ensuite à Karhogo lieu de résidence surveilée de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, trois de ses avocats, ont été refoulés à l’aéroport international Félix Houphouët Boigny.

Selon nos informations, Il s’agissait de Me Bourthoumieux, Me Ceccaldi et Me Vergès (photo). Ils venaient assister à la première audience, demain, de leur client, qui sera auditionné demain. Il se peut que, le courroux des nouvelles autorités ivoiriennes vient du fait que, Jacques Vergès, a annoncé le 2 mai dernier, le dépôt d’une plainte contre Alassane Ouattara, avec constitution de partie civile au nom d’une Française, Guenaëlle Lapu, résidant en région parisienne. Le paternel de cette dernière, Jean-Gabriel Bouana, aurait trouvé la mort le 30 mars 2011 à Duékoué, zone de vastes massacres, dans l’ouest ivoirien.

Ces tueries qui avaient d’abord été attribuées aux Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) pro-Ouattara, en partie, et aux Forces de défense et de sécurité (FDS) pro-Gbagbo. Tout a évolué, depuis. Il s’agirait plutôt de crimes des FDS qui, en pleine déroute face à l’offensive des forces pro-Ouattara, ont, dans leur fuite, massacré les populations civiles, pour se venger. A cet effet, le président Alassane Ouattara a demandé qu’une enquête soit diligentée.

Quelque soit le crime de Laurent Gbagbo, les crimes même, il a droit à une défense. Ce serait plutôt maladroit qu’il soit privé de ses avocats. Mais, voici la réalité: Ils ne disposaient pas de visa pour entrer en Côte d’Ivoire. La Côte d’Ivoire n’est pas la cour de roi Pétaud. Quelle idée saugrenue pour un nationalo-panafricaniste de pacotille surtout de prendre des avocats à l’étranger !