Côte d’Ivoire – Fissure chez les avocats de Gbagbo

Posted on Avr 18, 2011 @ 22:15

6


Paris – Me Gilbert Collard, l’un des cinq avocats saisis par Marie-Antoinette Singleton, fille de Simone Ehivet épouse Gbagbo, a écrit ce lundi, indique l’AFP,  au nouveau président de Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara, pour lui demander un « permis de visite » au chef de l’Etat déchu, Laurent Gbagbo, actuellement en résidence surveillée à Karhogo, dans le nord du pays.

Mais, cette démarche individuelle ne fait pas l’unanimité et déjà, Me Roland Dumas et Me Jacques Vergès s’insurgent de la teneur du courrier et fustigent le contenu qui fait allusion à la communauté internationale. En effet, l’avocat marseillais stipule dans sa missive:  « […] au droit national et international[…] ». Dans un communiqué, Me Dumas déclare que  invoquer la communauté internationale « est une bêtise, une maladresse ».

Mes Dumas et Vergès sont visiblement courroucés par l’attitude de leur confrère. Alors que tous devaient plancher sur la « légalité » de l’arrestation du clan Gbagbo, ainsi que celle de l’intervention militaire française en Côte d’Ivoire, eux, qui furent les premiers à rendre visite au président déchu, dès décembre, ne comprennent pas. Alors que le garde des sceaux ivoirien  Jeannot Ahoussou Kouadio, a déclaré qu’il allait demander l’ouverture d’enquêtes contre les membres de l’ancien régime « susceptibles » d’avoir commis des « crimes de sang », « des achats d’armes » ou des « détournements d’argent », cette initiative fait désordre.

Depuis l’arrestation du président Laurent Koudou Gbagbo  le 11 avril dernier par les Forces républicaines (FRCI) du président Ouattara, appuyées par la France et l’ONU, une incertitude règne vraiment, sur le sort qui lui sera réservé. Marie-Antoinette Singleton récusera-t-elle l’avocat  ? Quant à Alassane Dramane Ouattara le président ivoirien, donnera-t-il suite à ce courrier ?