Côte d’Ivoire – bal des vainqueurs et perspectives

Posted on Avr 14, 2011 @ 7:50

9


Ouatarra, Bédié et SoroEn période de guerre, probablement, l’instinct de survie dépasse toute logique. Les ralliements se suivent et se poursuivent en Côte d’Ivoire. Hier, le président de la République ivoirienne, Alassane Dramane Ouatarra, s’est rendu au domicile du Président du directoire du RHDP, Aimé Henry Konan Bédié, qui lui a accordé une audience. Il était en compagnie du premier ministre Guillaume Soro.

Un démenti formel donc, puisqu’une rumeur annonçait la fuite de Guillaume Soro, celui qui est à la fois premier ministre et ministre de la Défense. A ce titre, c’est le vrai bras armé d’Alassane Dramane Ouatarra, qui a organisé et mobilisé son « armé ». Les supputations selon lesquelles il pourra perdre son poste de premier ministre en faveur d’un proche du président Bédié s’éloigne.

Dans la vidéo en dessous, les trois hommes fêtent leur succès.

La surprise d’hier est venue d’un ralliement dont personne ne pensait. En effet, après les Généraux Mangou, Kassaraté et Brindou, c’est au tour du très craint, le Général de division Djé Bi Poin de rejoindre les rangs des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire) FRCI. Le général Georges Djé Bi Poin, homme de confiance de Laurent Gbagbo, dirigeait le redoutable Centre de commandement des opérations de sécurité ( Cecos). Cette unité fortement armée, avait été mise en place par Laurent Gbagbo. Il a été reçu par le Premier ministre (Guillaume Soro), en présence du ministre de l’Intérieur, Hamed Bagayoko.

Néanmoins, nous ne confirmons ni n’infirmons les rumeurs venant d’Abidjan relayées sur Facebook. Il se peut que, actuellement, en Côte d’Ivoire, un seuil de violence jamais égalé est atteint. Les FRCI seraient à l’origine de tout ça. Nous y reviendrons mais, le plus dur reste à faire.