Les BST ou la résurrection du Maréchal Pétain.

Posted on Août 20, 2010 @ 7:24

23


Sous l’impulsion de Philippe Pétain, grand inspirateur des brigades spéciales, Pierre Pucheu, ministre de l’Intérieur, les met en place. De nombreux français sont arrêtés, notamment  à Paris, et déportés à Ravensbrück ou à Buchenwald. Ceci, dans des circonstances similaires avec ce qui se passe en banlieue ou dans les camps des Roms.  Il fallait traquer l’ennemi de l’intérieur. Sous prétexte de délinquance, il faut surtout noter que tout ce pataquès sécuritaire survient après la mort d’un jeune gitan et d’un jeune beur dont la mort est exploitée honteusement.

Sous l’impulsion de Nicolas Sarkozy, grand inspirateur du tout sécuritaire, lui, qui s’occupe de la sécurité depuis…..8 ans en France, Brice Hortefeux vient de mettre en place, ses « Brigades spéciales de terrain ». Il ne s’agit pas de défendre la délinquance, ni ceux qui osent tirer sur des policiers mais, de dénoncer les méthodes cavalières de ce Gouvernement. Qui sait encore aujourd’hui que Nicolas Sarkozy est en échec total sur la sécurité ? Il a trouvé son échappatoire, à l’aide de deux faits-divers. Quel talent !

Vous connaissez la BAC, les CRS, vous allez aimer la BST, cette dernière en mode Pétain. Il faut inventer tout et son contraire après avoir réduit les effectifs de police. La France est-elle en guerre civile ? C’est Jean-Marie Le Pen et l’extrême-droite qui se frotte les mains. Il n’a pas seulement fait un bébé, il a aussi fait son clone. Pas besoin d’aller chercher plus loin, ni contorsion adverbiale ni flatterie obscène pour un minable strapontin, il faut avoir le courage de dénoncer ces imposteurs qui nous gouvernent. « Courage braves gens, nous sommes-là, on vous protège ». Quel enfumage !

Il se passe actuellement en France, des choses assez particulières. Sous nos yeux, une dérive pétainiste, révélatrice de la navigation à vue gouvernementale. Mais ils sont où les Français ? La France est devenue la risée du monde entier. Être Français n’est plus un honneur mais à la limite, un déshonneur. Et dire qu’on critiquait les Bleus du football. Ce Gouvernement fait pire. Mais, il y aura toujours un ou trois quidams qui viendront justifier l’injustifiable, insulter. Qu’il est indigne de porter des œillères et de jouer les autistes en ce moment !

On se souvient surtout que, des Français digne, refusant de faire œuvre de fusible, avaient refusé de rejoindre ces brigades pétainistes aux souvenir horrifiés, à la honte des dénonciations. C’est justement ce qui est entrain de se faire en sourdine. On demande à certains Français de dénoncer d’autres. C’est ce qui s’est passé à Villiers-le-Bel où, aujourd’hui, il y a des jeunes en prison sous dénonciation anonyme. Vous avez bien lu. Ainsi, un voisin qui vous déteste pourra aller faire une déposition pour vous accuser de ce dont vous n’êtes pas coupable. Pour les chiffres, aucune vérification n’est faite.

Tout ceci est affligeant. C’est le retour des années sombres de l’histoire de France. La chasse à l’homme est engagée. Etrange similitude avec la chasse aux juifs mais, avec une différence. Auparavant, l’action honteuse n’était pas rémunérée. Aujourd’hui, elle l’est. Triste constat. La surenchère sécuritaire fera sans doute de nombreuses victimes innocentes mais, il n’y a pas de doute possible, tôt ou tard, un réveil, un sursaut d’orgueil, transformera ces voltiges mensongères et hypocrites, en effet boomerang. Plus dure sera la chute.