Les gens du voyage se fâchent.

Posted on Août 15, 2010 @ 22:00

13


J’ai regardé un court instant les informations avant de m’écrouler après une rude journée. Un sujet a particulièrement attiré mon attention, celui des gens du voyage à Anglet. Les choses risquent de s’envenimer. Après quelques jets de pierre visant  les fonctionnaires police a-t-on entendu dire les journalistes, j’ai écouté une femme dire qu’elle était…..Française et non Rom…

Je savais que cet amalgame voulu par un Gouvernement incapable de résoudre le moindre problème allait un jour s’attaquer aux plus faibles. Les sans-papiers, les arabes dits français d’origine étrangère -comme le roitelet hongrois quoi-, les Roms et maintenant les gens du voyage. Mais, les gens du voyage, « voleurs de poulet » selon l’UMP, peuvent bel et bien faire du grabuge.

A Anglet donc, en Gironde, les gens du voyage avaient fait depuis belle lurette, une demande refusée par la mairie, de s’installer dans un parc de sport, endroit où ils viennent d’habitude sans problème. Cette fois-ci, le discours nauséabond de Grenoble est passé par là. La mairie leur a proposé un nouvel emplacement mais ils ont refusé et ils ont alors essayé de pénétrer de force sur le terrain du parc des sports. Et pour cause. Ils ont raison puisque cette proposition ne tient pas compte de leur nombre. Oui, des bébés naissent et des couples se forment, à moins qu’on ne procède à une solution finale en les stérilisant. Ce régime étant capable de tout, qui sait.

Les gens du voyage ont alors causé des embouteillages monstres, en occupant le pont d’Aquitaine. Ce soir, une cinquantaine ont fini par quitter le pont, qu’ils ont bloqué une bonne partie de la journée de dimanche. Ils se sont alors dirigés vers un terrain sur lequel ils ont voulu entrer de force. Le sous-préfet s’est déplacé cet après-midi pour essayer de trouver une solution avec eux mais sans résultat. Il a déclaré : «Il y a une volonté de passer en force en mettant en danger les forces de police». Puisque des échauffourées ont eut lieu avec des CRS. Mais, on peut noter encore une fois, le même langage guerrier de ceux qui ne sont jamais responsables, alors qu’ils sont en faute.

Mais, je sens que les gens du voyage, Français à part, vont bientôt se révolter face aux discriminations dont ils sont victimes. On a vu le cas de ce jour, avec leurs caravanes qui peuvent faire de gros dégâts. Je les soutiens de tout coeur.