Ségolène Royal ou le courage fait femme !

Posted on Juil 20, 2010 @ 9:50

31


Avec une torche dans la main gauche, une bougie dans la main droite, nous cherchons où se terrent les aboyeurs de l’UMP. Tous les mamamouchis médiatiques, ces ayatollahs de la pensée unique qui avaient lancé des cris d’orfraie pour marquer leur désapprobation après les propos véridiques de Ségolène Royal sur le plateau du 20h de Laurence Ferrari sur TF1. Elle avait osé dire la vérité, en parlant de système Sarkozy corrompu. Décryptage.

La presse aux ordres du pouvoir était allée de son propre refrain d’indignation en parlant de l’excandidate PS à l’Élysée, accusée d’avoir lancé un pavé dans la mare. Oui, elle avait dénoncé un «système Sarkozy corrompu». Aujourd’hui, si ses dires pouvaient au moins être démentis, ça se saurait. Or aujourd’hui, on tente plutôt d’éteindre l’incendie tant bien que mal mais surtout, maladroitement en prenant les Français pour des gogols…

Voici un petit chapelt des déclarations de Ségolène Royal, très en verve contre l’injustice : «C’est un pouvoir qui mélange les biens privés et les biens publics », «c’est un pouvoir qui perd tout sens du bien commun», un «pouvoir qui profite d’une totale impunité». Elle avait réclamé «enquête impartiale» sur cette affaire, précisant : «Dans quel autre pays, un ministre serait encore en place dans les conditions que les Français connaissent aujourd’hui?», ajoutant: «C’est le pouvoir qui est corrompu», évoquant in fine «un effondrement des valeurs morales». Il faut être d’une mauvaise foi abyssale pour tenter d’oter même un point sur un « i », dans les propos de la dame du Poitou.

La question est donc de savoir pourquoi les médias se sont associés à l’UMP pour lyncher Ségolène Royal. Le site Internet Médiapart que Jean-Pierre Pernaut ne « connait pas », a lancé une pétition le 14 juillet dernier pour une justice indépendante et impartiale déjà signée par plus de 25 000 personnes. Un effet Ségolène Royal. Comment expliquer aux Français que le couple Woerth fait semblant de vouloir être entendu puisque c’est leur ami, le procureur de Nanterre qui détient les clés d’une justice partiale au service du pouvoir ?

Ségolène Royal, depuis l’avènement de la clique sarkozyste au pouvoir, théâtre d’un vaudeville et triste spectacle pour ce pays, n’a jamais une seule fois laissé passer ces égarements vers un présidentialisme de plus en plus nocif. La France est décidément au plus bas, tout comme l’homme qui l’incarne. Avec la même cadence, sans changer d’un seul iota, Ségolène Royal, en 2008 déjà, sur le plateau de David Pujadas, dénonçait déjà ce système de menteurs et….corrompu au service de l’argent. Elle est vraiment la seule à dénoncer vraiment cette mafia…