Mais pourquoi j’aime Nicolas Anelka ?

Posted on Juil 15, 2010 @ 8:46

16


On désespérait presque de ne pas entendre le joueur de Chelsea et international français, Nicolas Anelka. Pour avoir proféré des insultes à l’encontre de Raymond Domenech, ancien sélectionneur des Bleus, le footballeur avait été exclu. J’avoue qu’il est même gentil. Gentil puisqu’il n’a jamais pensé porter plainte contre le journal l’Équipe…. people trash. Ce matin donc, nous sommes soulagé: Anelka a parlé.

Les violentes diatribes contre les Bleus, notamment après le refus de s’entraîner, avaient réellement dérivé en actes purement racistes. Les tombereaux d’insultes de ceux qui accusaient à tout va, qui, de vilains caïds, qui, d’immatures, qui, de mal élevés, et tutti quanti étaient sortis du cadre purement sportif. Puisqu’il n’y avait pas d’arabes dans cette équipe, les attaques étaient dirigées essentiellement sur les joueurs noirs et, on incluait Ribéry, blanc, qui avait probablement le « tort » d’être…musulman.

Nicolas Anelka cogne. Sa virulence en l’espèce, s’affirme dans les pages de France Soir. Il affirme notamment que « ça devait exploser« . Qui peut nier cette évidence ? Vous remarquerez que son affirmation sur l’unanimité constaté autour des Bleus suite au refus de s’entraîner. L’enfant de Trappes a flingué en beauté Bixente Lizarazu, à juste titre d’ailleurs, en s’interrogeant sur sa personnalité. Petit extrait croustillant: « lorsqu’on a été joueur, il faut une forme de respect. Lizarazu, c’est qui ? Parce que lorsqu’il parle et qu’on l’écoute, on a l’impression d’entendre une légende vivante. En réalité c’est juste un ancien joueur  en manque de reconnaissance, frustré de la reconversion réussie de ses potes girondins Zidane et Dugarry. » Ajoutant plus loin, « Tout ce qu’il a trouvé comme reconversion, c’est le torpillage. Mais ça, la Terre entière sait le faire. A-t-il oublié qu’il était à la Coupe du monde 2002? ». Une vraie charge donc, pleine de vérité.

Je suis d’avis avec Nicolas Anelka. Simplement, parce que l’aveu sur sa responsabilité et celle de l’ensemble des joueurs de l’homme que Lizarazu voit comme probable leader des Bleus, et qu’il souhaite voir en défense centrale,  Jérémy Toulalan, n’a suscité aucune réaction, aucun cri d’orfraie. Or, Lizarazu disait tout le mal qu’il pense notamment des meneurs…noirs. Pourquoi ? Au moins, les propos de Toulalan corroborent ceux de Nico qui lui a rendu hommage. « Il faut une forme de courage et un gros mental à Jérémy pour assumer cela. Je suis fier d’avoir joué avec lui et avec toute l’équipe de France ».

France Soir est en kiosque ce soir comme son nom l’indique.

Voici la fiche FIFA lors de ce Mondial Sud-Africain de Nicolas Anelka

FRA
  • Date de naissance: 14 mars 1979
  • Taille: 185 cm
  • Numéro: 21
  • Position: Attaquant
  • Club actuel: Chelsea (ENG)
  • Sélection(s): 69
  • But(s) en sélection: 14
  • 1er match international: Suède – France (22 avril 1998)

L’enfant terrible du football français. Voilà qui résume assez bien le poids de Nicolas Anelka dans l’Hexagone. Une expression qui sous-entend non seulement le talent, mais aussi la forte personnalité de l’attaquant tricolore…etc.


Publicités