Woerthgate: la faute aux monstres PS et Médiapart.

Posted on Juil 8, 2010 @ 15:01

31


L’affaire Sarkozy-Woerth est un indicateur. Le Woerthgate est sans aucun doute un scandale qui peut faire tomber la République. Pour éteindre l’incendie, la pauvre Claire T. est soumise à une pression méphistophélique. Le procureur de Nanterre Philippe Courroye, juge et partie, compte tenu de ses accointances avec l’Élysée qui l’a nommé justement dans les Hauts-de-Seine, mène sa barque avec maestria pour étouffer tout. Ce n’est d’ailleurs un secret pour personne puisque certains magistrats ont demandé qu’un juge indépendant puisse s’occuper de cette affaire.

Woerthgate: la faute aux monstres PS, Médiapart et de l’ex comptable, semble dire l’UMP. Mais de qui se moque ce parti de grand-guignolesques ? L’Élysée annonce fièrement que désormais, puisque l’ex comptable est revenue sur certaines de ses déclarations qui ne concernent comme par hasard que le volet Sarkozy alors, il n’y a plus rien, Sarkozy et Woerth sont donc disculpés. Ah bon ? Ce qui est amusant dans cet imbroglio politico-financier, c’est que Woerth n’est jamais au courant de rien. Pas responsable, je n’en savais rien dit-il à longueur de journée.

  • C’est vrai que c’est le PS qui a fait recruter Florence Woerth chez Clymène qui fraude le fisc.
  • C’est vrai que c’est le PS qui a fait décorer Patrice de Maistre, boss de Clymène.
  • C’est vrai que c’est le PS qui a nommé Eric Woerth ministre du Budget.
  • C’est vrai que c’est le PS qui a fait de lui le trésorier de l’UMP.
  • C’est vrai que c’est le PS qui payait les multiples voyages de Florence Woerth en Suisse.
  • C’est vrai que c’est le PS qui a demandé à Lancôme (l’Oréal) de soutenir la fondation de Carla Bruni-Sarkozy.

Franchement, ce PS-là, exagère. Ce PS tue la démocratie disent en choeur les vrais pourfendeurs de la démocratie. Mais, la précipitation avec laquelle l’Élysée s’exprime pour dire que certains protagonistes sont disculpés est aussi un autre indicateur. De quoi a peur l’Élysée ? De la vérité sans doute, puisqu’il est clair qu’elle poussait Sarkozy vers la destitution. Qui sait, peut-être que Gerard Larcher, le président du Sénat, se prépare…

  • Ah, un proche de l’Élysée dit que Médiapart a manipulé l’ex comptable.
  • L’ex comptable dénonce des « propos romancés » par le site d’information…hum !
  • Nadine Morano a déclaré: « On est dans une opération qui consiste à renflouer les caisses de Médiapart parce qu’ils ne sont pas à l’équilibre financier ».

On est vraiment en plein délire. On oublie l’essentiel. Revoyons un peu à la chronologie de ce scandale.

Décembre 2009 La fille de Liliane Bettencourt porte plainte pour une affaire civile pour tenter de démontrer que Mme Liliane Bettencourt, sa mère, est  juridiquement irresponsable car, détroussée de ses millions par le photographe François-Marie Banier.

16 juin 2010 Des enregistrements secrets des conversations entre Mme Bettencourt et le gestionnaire de sa fortune, Patrice de Maistre sont transmis à la police. Les rapports indiquent qu’ils comprennent des détails sur les dons faits à des membres de l’UMP, parti au pouvoir, y compris au ministre Eric Woerth.

17 juin M. Woerth dit qu’il n’a pas sollicité un emploi pour son épouse, Florence, au sein de Clymène, l’entreprise qui gère la fortune de l’héritière de l’Oréal.

21 juin M. Woerth annonce que sa femme quittera son rôle à la société de gestion de patrimoine.

25 juin M. Woerth se défend d’avoir bloqué une enquête fiscale en matière de fraude concernant Mme Bettencourt.

27 juin M. Baroin, le successeur de M. Woerth en tant que ministre du budget dit que les autorités vont examiner les déclarations fiscales de Mme Bettencourt.

6 juillet L’ex comptable de Mme Bettencourt affirme que Nicolas Sarkozy a reçu des dons illégaux. L’Élysée nie ces allégations.

8 juillet Rebondissement: l’ex comptable revient partiellement sur ses déclarations, surtout celles concernant Sarkozy.

Demain que va-t-il se passer ? Que vient faire le PS dans cette affaire ? De son côté, Médiapart annonce publier en ligne, de nouvelles révélations. Le site Internet a d’ailleurs mis en ligne un article sur l’île d’Arros, joyau des Seychelles, qui serait une propriété de Liliane Bettencourt destinée à François-Marie Banier. Logée dans une fondation au Liechtenstein, elle n’a jamais été déclarée au fisc français.


Publicités