Israël: soutenons sa pseudo-enquête et nouvelle arnaque.

Posted on Juin 15, 2010 @ 8:36

42


Le Gouvernement israélien aime s’autoflageller. Il le fait d’ailleurs avec maestria et bonheur. Il est amusant de le voir saluer des sanctions de l’ONU contre l’Iran dont personne n’a les preuves matérielles sur son supposée nucléaire en vue de la fabrication d’une bombe H. Mais, lui, quand il s’agit de se conformer à ce qu’il veut pour les autres, ce Gouvernement de bras cassés a l’art de se défiler, en usant de tous les subterfuges possibles, imaginables et inimaginables. Boire le calice jusqu’à la lie semble être son dernier crédo à la mode.

Sous la pression internationale, Israël a finalement annoncé la création d’une« commission publique indépendante » avec participation étrangère, comme le demandait Washington, pour enquêter sur son raid contre une flottille pour Gaza. Mais, la participation étrangère se limite à la figuration. Se tirer une balle dans le pied, tout seul comme un grand, c’est ce que le couple israélo-américain vient de faire. Criard à souhait, ridicule, pas gêné aux entournures, le monde entier commence à comprendre ce jeu morbide. Désormais, puisque nous sommes en France, pour mieux expliquer ce qui se passe, plongeons-nous dans nos faits divers, pour tenter de faire comprendre aux zélateurs de ce pays qu’est Israël, de plus en plus ridicule, ce qui est entrain de se passer.

Vous connaissez sans doute le prisonnier Guy Georges, ce violeur et tueur en série de l’Est parisien arrêté dans le 13eme arrondissement de Paris (Métro Blanche) il y a quelques années. Imaginez un seul instant qu’il exige de faire sa propre enquête en ce qui concerne ses meurtres. Les « qui » ne crieront pas au scandale ? Évitons de les désigner par des vocables insultants et continuons notre démonstration en franchissant les Ardennes puis la frontière suisse.

Vous connaissez aussi Marc Dutroux. Vous croyez qu’il aura un jour l’outrecuidance de demander qu’il enquête lui-même sur ses crimes pédophiles ? Et Roman Polanski le prisonnier 5 étoiles du chalet de Gdansk, va-t-il exiger qu’il fasse ses investigations sur ses relations sexuelles illicites avec une mineure, nous prenons là, la précaution adverbiale qui va avec, pour ne pas dire ce que vous savez… ? Et Fourniret, l’autre boucher, chaussera-t-il les bottes de Sherlock Holmes pour tenter d’élucider les mystères cachés de ses enlèvements accompagnés de meurtres de jeunes filles ?

Oser le demander, le faire, c’est vraiment prendre les autres pour des aliénés. Israël l’a fait. La presse internationale crie au scandale et, même en Israël, les gens sérieux sont sceptiques. C’est ainsi que l’ancien ministre de la Justice et juriste reconnu, Amnon Rubinstein, a déclaré : « de même qu’il existe du café sans caféine, il existe des commissions d’enquête sans enquête ». Heureusement que ça vient de vrais gens, ceux qui aiment vraiment leur pays, et ne veulent pas qu’il devienne de plus en plus, comme c’est le cas aujourd’hui, la risée du monde entier.

Quel enfumage en effet mais, de peur d’être accusé comme d’habitude de ce que vous savez quand on dit la vérité sur la conduite de cet Etat qui ne respecte plus rien, même lui-même en l’occurrence, soutenons mordicus, sa pseudo-enquête et sa nouvelle arnaque. Même si, en vérité, il ne devait même pas attaquer la flottille en partance pour Gaza, haut acte de piraterie avéré. Désormais, pour ce genre d’acte de délinquance étatique, on ne fera plus rien. Il est d’ailleurs grand temps de libérer l’escroc le plus célèbre au monde, à égalité avec le Gouvernement israélien, Madoff, pour que lui-même mène l’enquête sur ses arnaques. C’est le Nobel de la paix, Elie Wiesel, qui sera content…